047PORTRAIT DE CATHERINE ET SON FANTASME: Sucer une belle queue

Avril 2016, fantasme 001,sucer une belle queue

Je suis une jolie jeune femme au début de la trentaine. Tout ce qui touche la sexualité m'intéresse. En fait, il s'agit de mon terrain de jeu.Suis-je une adepte de tous les jeux sexuels? Non..par contre, j'adore essayer tous les fantasmes qui me plaisent. Être agacée et agacer, je vous assure que j'adore ça. A mes jeux, il doit y avoir un aboutissement et bien sûr, un gagnant et pourquoi pas les deux? Je me sens vivante et complice dans cet environnement, c'est comme une bouffée d'air frais qui m'envahie et qui devient nécessaire à mes inspirations.Durant ce moment intense et très privilégié, rien ne compte plus que le plaisir de vibrer et de faire vibrer l'autre. J'en suis totalement accroc. Je veux vous partager des fantasmes et j'aimerais bien connaître les vôtres également. Parlez moi de vos expériences et pourquoi pas joindre une photo? Sur ma page , l'histoire de mes fantasmes est gratuite. Par contre, très bientôt , je mettrai en ligne le service SexTo et croyez moi, j'ai bien hâte de l'utiliser avec vous. Qui sait où nos conversations nous mèneront?

Au plaisir,

Catherine xxx

Sucer une belle queue,,,mon véritable plaisir

En ce moment, ma bouche a le désir intense d'être remplie. Ma langue caresse mon palais à la recherche d'une sensation de glissement chaud et humide. Je salive sur mes lèvres et mon corps éjecte ses premiers frissons. Seule dans l'ascenseur, je ressens des spasmes qui ne cessent d'augmenter en intensité. Cette envie folle de sucer fébrilement une queue me fait déjà gémir, je pose ma main entre mes cuisses et j'exerce une légère pression sur ma chatte tout en croisant mes jambes. L'ascenseur s'arrête, la porte s'ouvre et me voilà arrivé à mon rendez vous, à ma destination, celle du plaisir et de la jouissance.

Je suis devant sa porte, ma langue contourne mes lèvres, je me sens possédée par une envie folle de faire jouir cet homme, le rythme de mon coeur est hors de contrôle. Debout face à cette porte, je sens l'odeur du sexe juste derrière, je frappe tout en douceur, la porte s'ouvre, il me laisse entrer, me plaque contre le mur et m'embrasse passionnément. Sa bouche est exquise et sa langue se dirige habilement dans ma bouche. Il se frotte contre moi, je le sens durcir sur mon ventre, je désire tellement sa queue, je pose mes mains sur son impressionnante érection. Je salive, je mouille sans arrêt. D'une brusque mouvement, il retire ma robe, j'en fais autant avec son pantalon. Je regarde sa belle queue retenue par son boxer, la forme est parfaite. Sa queue est grosse et puissante, j'entre ma main dans son boxer et la saisie fermement, je le contrôle, c'est maintenant à mon tour de le plaquer contre le mur et de lui faire comprendre qu'à partir de ce moment, c'est maintenant moi qui décide.

Ma langue et ma bouche parcourent son menton, glisse sur ses pectoraux, sur son ventre musclé et finalement je rejoins l'endroit paradisiaque que je désire tant. Avec mes mains, je prends sa belle queue et la caresse tout doucement. Mes yeux de féline exitée croisent les siens. Sa queue est si dure et son sac tellement contracté que je ne peux m'empêcher d'y frôler mes lèvres et de le lèher du bout de ma langue. Je glisse le long de sa queue et m'attarde surtout à son gland qui coule déjà. Hum, j'adore cette goutte de plaisir sur le bout de son gland, c'est si bon. Sa bouche entr'ouverte laisse entendre des soupirs de plus en plus intenses. Je le regarde, je souris, le contrôler ainsi m'exite au plus haut point. Tout en douceur, je le mordille et je sais qu'il craque de désir.

Je le sens si sensible à mes caresses, j'ai le goût de lui, ma bouche se referme doucement mais fermement sur son gland. Ma langue le contourne. La fermeté et la chaleur de sa queue me rends dingue. J'y vais en profondeur et revient, encore plus loin, je reviens à nouveau très lentement. Ses mains sont derrière ses fesses et il me regarde en pinçant ses lèvres. Parfois, il retient sa respiration et des gémissements s'échappent de ses lèvres si sensuelles.

Pendant que l'une de mes mains caresse son corps du bout des doigts, l'autre suit le mouvement de ma bouche qui ondule comme une vague déchaînée. Mon palais est sensible à cette sensation et ma langue est en extase d'être autant sollicitée. Ma gorge est envoûtée, comme si elle voulait jouir en attirant au fond d'elle, le plus loin possible, cette belle queue que j'aspire en m'étouffant à quelques reprises. Je salive sur lui, je gémis pour lui.

Je me relève et le prends par la queue pour le diriger au salon. Je lui ordonne de s'asseoir. Je lui demande de se branler doucement devant moi pendant que je retire ma culotte. Je passe mes doigts le long de ma fente toute humide, mes doigts que je dirige ensuite dans sa bouche. Il me goûte, je sais qu'il prépare ainsi ma bouche à lui faire une fellation inoubliable. Je m'approche, frôle mon corps contre le sien, je prends sa queue et la passe sur le contour de mes lèvres, sur mon menton, mon cou, doucement sur mes seins et mes mamelons qui pointent sans retenue. Je la glisse sur mon ventre et ensuite, tout près de ma chatte en feu. Je prends sa queue bien bandée et la dirige vers ma chatte, je passe son gland le long de ma fente bien humide sans oublier de me caresser le clitoris avec son gland. Il embrasse mes seins, les mordille pendant que je me caresse avec sa queue. Il demande à me défoncer la chatte mais je lui ordonne plutôt de baiser ma bouche avec son membre bien gonflé. Je me place à genoux devant lui, je croque l'intérieur de ses cuisses et lui mange le sac tout en le branlant.

Ses fesses sont dures et musclées, je le tiens fermement en lui demandant de saisir mes longs cheveux noirs, ce qu'il exécute avec vigueur. Je commence à le sucer passionnément et chaque succion se rend au fond de ma gorge qui frissonne au moindre contact. Il tire sur mes cheveux, me renverse la tête pour m'embrasser tout en serrant délicatement ma gorge. Tellement excité, il me renverse sur le divan, tête vers le bas. Dans cette position, je peux prendre toute sa queue dans ma bouche, la position est parfaite, il se penche sur moi pour me manger la chatte, il le fait si bien que je jouis en quelques minutes. Je suis vraiment étonné par sa puissance et son endurance, sa queue va et vient dans ma gorge, je le veux encore plus loin. Je veux goûter mon mâle, mets toi debout lui dis-je pendant que je m'assois sur le divan. Je frôle sa queue en douceur entre mes dents jusqu'à son gland , et le suce comme seule une divinité saurait le faire. Mes doigts s'agrippent à sa peau pour lui démontrer qu'il est à moi, il crie et respire de plus en plus fort. Sa puissance ne fait qu'augmenter, il me prend les cheveux à deux mains, et chaque mouvement de ses hanches me défoncent littéralement la gorge, je me fais baiser la bouche comme jamais auparavant. Il penche sa tête vers l'arrière et c'est par un cri de conquérant qu'il vient à plusieurs reprises dans ma bouche. Ses jets répétitifs coulent dans ma gorge, c'est chaud, c'est bon, je m'en régale sans rien n'échapper.

Dommage que tout ça ne soit qu'un fantasme.

Catherine xxx

037Suite....

Je me rappelle ce fantasme et j'en redemande. Cette image traverse constamment mon imaginaire, je me laisse bercer par cette idée de sucer un inconnu. Surprendre un homme, qu'il soit marié ou pas, simplement lui faire ressentir cette passion qui hante mon esprit. Je ne comprends pas pourquoi ma bouche dégage autant de sensibilité, je mouille à t'écrire, à imaginer ce lecteur bien bandé, celui de mon fantasme.

Ouff je crois que mon point g est dans ma bouche... j'en salive comme une petite cochonne. J'adore la sensation d'une belle queue en érection dans ma bouche la sentir durcir de plus en plus et bien remplir toute l'ouverture de mes lèvres. J'adore te pourlécher le gland. Et un beau gland humide c'est oh... tellement doux .. j'en perds la tête. J'adore lècher de la base au bout du gland et prendre la goutte d'excitation, c'est exquis. Quand vous êtes excité votre poche devient plus tendu, plus ferme et j'adore passer ma langue dessus partout et la mettre dans ma bouche pendant que mes mains continue à branler cette belle queue chaude et dure. Quand ma bouche est remplie, je caresse ces beaux ados et là, c'est le paradis.. J’adore variée avec la bouche et les mains, sans mains, en silence ou bruit de succion. J’adore être étouffée de plaisir par cette belle queue le plus profond que je peux. La bouche et une main occupée, l'autre main qui te touche et masse ta poche doucement mais fermement...diriger ta queue bien dure avec mes mains vers mes lèvres serrant le contour de ton gland humide. Ta belle queue que je descends sur mon menton et dans mon coup et sur mes seins, et sur mon ventre, .mon nombril, mon clitos entre mes lèvres mouillées et remonte le même trajet pour revenir dans ma bouche... oufff j'aime ça comme une petite folle mettre mes mains sur tes belles fesses pendant que ma bouche est pleine, que je vais de plus en plus vite, que je gémis de plaisir a voir ce beau visage et cette belle  bouche entrouverte qui m'indique que je fais bien les choses. C'est le summum. Je sais que tu veux jouir, je te supplie de venir sur moi ..sur ma poitrine, dans mon visage, ma bouche à peine ouverte, dans ma belle bouche laissant tout couler sur cette belle queue . Par contre, le summum du plaisir est de tout avaler et ne rien laisser....Ah ça c'est un de mes plaisirs... Si tu veux me faire  perdre tous mes sens quand on baise ..place moi parallèle au bord du lit pour me donner accès a ta belle queue la tête de côté et caresse moi ... fait moi jouir et étouffe moi avec ta belle queue. Ma gorge se dilate encore plus quand je viens et je prends toute ta queue ... Wow le paradis...